Pascal Blanchard confond (in)volontairement SEXE et VIOL COLONIAL !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

#LenferEstPavéDeBonnesIntentionsNégrophobes ?

#PascalBlanchard nous le prouverait-il ?

 

 

 

 

Screenshot_20181001-011111

Quand l’appareil politico-médiatique Français permet que l’on parle officiellement de « sexe » alors qu’il est « claire-ment » question de #ViolColonial, pour ne pas dire de #ProxénétismeDétat.

Quand l’état français dissimule son vrai visage derrière le masque des « droits de l’homme » pour accoucher des pseudos spécialistes #BlancsCharognards de la #Colonisation. Lesquels servent à renforcer un #AntiRacismeDeFaçade faisant mine de défendre les « racisés » en visant l’objectif (masqué) de préserver les intérêts criminels de l’#Impérialisme qui l’a enfanté, non sans lui servir stratégiquement de #CautionBlanche.

Quand des blancs paternalistes prétendent nous vouloir du bien mais exhibent, pour s’enrichir, nos corps noirs dénudés, humiliés, torturés et violés par leurs pairs ou ancêtres ; tout cela en affirmant ressusciter tout ce mal viscéralement négrophobe pour notre plus grand bien… la légitime défense est de mise.

thumbnail (40)

A ce titre s’il s’avère que l’ouvrage improprement nommée « SEXE, RACE ET COLONIES » expose sciemment des corps de femmes noires avec la présence imposée de leurs « violeurs-bourreaux » et colons blancs ; tout ceci sans jamais flouter les cibles nues de ces super-prédateurs (comme on a pu le voir dans des articles publicitaires édités par LibérationLe Monde et L’Obs…), nous serons forcés de considérer que cette opération est (in)consiemment négrophobe dès lors que, sous couvert d’information, elle dissimule un attentat visant à faire exploser en éclat notre dignité déjà « racisée ».

 

thumbnail (41)

Tout cela sachant que cette nouvelle forme de #TerrorismeIntellectuel est savamment orchestré par une sorte de proxénète reconnu par les plus hautes instances de cet État comme étant un spécialiste du #CrimeColonial que ce dernier a lâchement commandité en tant que juge et parti.

En d’autres termes, nous serons forcés de conclure que cette #OuvragePornographique – grossièrement travesti en œuvre historique pour tromper l’opinion publique – a été conçu pour permettre à tous.te.s les négrophobes qui s’ignorent (ou pas) de se masturber (intellectuellement) en toute légitimité en regardant des femmes noires se faire violer par des hommes blancs bénéficiant de l’appui logistique du terrorisme colonial de l’État français qui, aujourd’hui, exige de nous que nous respections son drapeau.

********

Bienvenue au milieu d’une guerre qui utilise la #Négrophobie comme une arme (neuro)coloniale d’aliénation et de destruction massive qui n’avoue pas son nom.

Armons-nous jusqu’aux dents et remportons ce combat.

#BrigadeAntiNégrophobie (B.A.N Page Officielle Facebook)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>