Macky Sall et ses desserts au parfum de colonisation !

#MackySall et ses fameux desserts fourrés aux supposés « bienfaits de la colonisation » !

Les apparences trompeuses aimeraient que nous focalisions notre attention uniquement sur ce présumé « traître » de Macky Sall. Mais ce serait là ignorer que ce qui nous est donné ici à voir et à entendre semble bien plus complexe que cela.

En effet, une simple visite dans l’antichambre de la France (néo)coloniale nous permettrait de comprendre que l’expression de Macky Sall est sous hypnose, téléguidée à distance par « le pouvoir blanc » qui le marionnettise, exactement comme il marionnettise des millions d’entre nous depuis des siècles.

Autrement dit, les desserts dont parle honteusement Macky Sall ne sont que le recyclage des pseudo privilèges créés par le pouvoir blanc esclavagiste, colonial puis néocoloniale, tout ceci afin de nous diviser pour mieux régner.

Au temps de l’esclavage déjà, « les desserts » avec lesquels le système colonial gavait les africain.e.s noir.e.s au mépris d’autres, étaient généreusement distribués à la chaîne aux noir.e.s les plus clair.e.s, stratégiquement privilégié.e.s par rapport aux noir.e.s les plus foncé.e.s. Ou c’était encore ce type de « desserts » empoisonnés avec l’essence de la #Négrophobie« , la plus viscérale, que le système esclavagiste distribuait généreusement à ceux que l’on appelle vulgairement les « nègres de maison », ceci afin de les opposer aux dits « nègres des champs » pour qu’ils se battent entre eux et ne se retournent jamais contre le système blanc-esclavagiste.

Aujourd’hui encore, celles et ceux qui bénéficient de ces desserts « Banania » se croient privilégiés par rapport à celles et ceux qui en sont volontairement privé.e.s. Toutefois il semble que le vrai problème le fond ne peut se résumer à Macky Sall, qui n’incarne (malgré lui) que la forme du problème qui nous maintient tout en bas de l’échelle des « races » et des classes.

Macky Sall n’est autre que l’un des multiples symptômes illustrant notre colonisation mentale. Car en réalité, le vrai problème c’est le pouvoir blanc, colonial et impérialiste qui nous a déconnecté de nous-mêmes en prenant le contrôle de notre système éducatif, et par la même celui de nos esprits généreusement nourris avec un savoir intellectuel, culturel et spirituel empoisonné avec les germes de sa suprématie blanche.

Toutefois il serait bon que Macky Sall se méfie, car si de tels propos lui sont imputables et qu’il poursuit sur cette lancée, il est certain que l’Élysée l’invitera à son « dîner de cons » annuel. Car ses arguments insensés démontrent qu’il a incontestablement le profil du vainqueur toutes compétions et catégories confondues. Cela pour dire qu’il a placé la barre tellement haute qu’il sera forcément très dur, si ce n’est impossible à battre.

Mais en attendant qu’une autre marionnette du système (néo)coloniale français ne le détrône, nous ne pouvons que lui souhaiter la bienvenue dans une guerre invisible qui dissimule sa négrophobie viscérale dans les multiples « desserts » qu’il affectionne particulièrement, bien que ces derniers soient concoctés dans les cuisines d’un pouvoir blanc qui ne caresse d’autre but que celui de nous faire avaler sa pilule coloniale.

*******

La #Négrophobie est une arme (neuro)coloniale d’aliénation et de destruction massive qui n’avoue pas son nom…

… armons-nous jusqu’aux dents pour la combattre !

#BrigadeAntiNégrophobie (www.amon-france.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>