LE SYNDROME TARZAN : Véhicule du « Neurocolonialisme » !

Le fantasme « cannibaliste » d’une Afrique Noire au sein de laquelle il ferait littéralement moins bon vivre qu’en enfer est la question clairement posée par Tarzan, cet homme blanc autoproclamé « Roi de la jungle » et porte-drapeau de la « suprématie blanche ».
 
Le fait que la Négrophobie - qui constitue indéniablement la colonne vertébrale de ce biopic - ne soit jamais dénoncée (ne fût-ce que du bout des lèvres) dans la récente émission sur Tarzan, programmée par la chaîne Arte, pose la question de la structuralité de ce Racisme (D’état) spécifique.
 
Lequel cible chirurgicalement, depuis des siècles, les personnes perçues comme étant noires, non sans mettre en lumière la négation absolue d’une « Question Noire » qui devrait logiquement s’imposer à tous les pays qui se sont enrichis en institutionnalisant le viol, le déportation, la réduction en esclavage, la négation des africain.e.s noir.e.s ainsi que de leurs descendant.e.s.
 
Mais au lieu de cela, Tarzan nous est présenté comme un, si ce n’est, le Dieu de l’Afrique ; ou plus humblement comme son fils adoptif. A l’instar des afrikaners ou autres européens qui s’amusent à se cacher derrière le même genre de qualificatifs mielleux pour tenter de nier la réalité de leurs entreprises criminelles et coloniales, qu’ils confondent maladivement avec de grossiers « bienfaits ».
 
Cependant, beaucoup d’entre nous serons rassuré.e.s d’apprendre, qu’après la seconde guerre, la France (autoproclamée pays des droits de l’Homme) s’est empressée d’interdire la publication des œuvres de Tarzan, estimant que celles-ci portaient « atteintes à la dignité humaine ».
 
Mais leur croyance aveugle en l’humanité de « cette mère patrie » fondra comme neige au soleil, lorsqu’elles ou ils apprendront que cette condamnation ne concernait aucunement le fait que Tarzan déshumanise publiquement les noir.e.s, (comme la France l’a fait en réduisant officiellement ces dernier.e.s à l’état de bien-meubles). Non !
 
Bien loin de cela, cette accusation fracassante souligne exclusivement le fait qu’en assumant ses singeries grotesques et sa quasi nudité, Tarzan a osé rabaisser l’homme (blanc) au rang d’un vulgaire animal. L’obligeant ainsi à redescendre de l’arbre de la prétendue supériorité que ce dernier a idéologiquement taillé dans le marbre d’un « pouvoir blanc » qu’il n’ose plus ouvertement afficher comme tel.
 
En dernier lieu, précisons que notre but n’est en aucun cas de remettre en cause la bonne foi du ou des réalisateur.s/trice.s du documentaire d’Arte. Mais force est de constater qu’ils abordent cette brulante thèmatique non sans en occulter l’essentiel :
 
C’est à dire la négrophobie structurelle qui suinte par tous les pores de la peau – blanche – de de Tarzan né du plus pervers et raciste des fantasmes.
 
Raison pour laquelle nous nous permettons de proposer notre grille de lecture que chacun.e appréciera en fonction de la place où il lui est permis de regarder le monde.
 
Cependant nous tenons à rappeler à toutes celles et ceux qui ne voient toujours pas ce que Tarzan incarne de viscéralement mal, qu’il n’y a pas pire qu’un.e raciste qui s’ignore. Peut importe que ce Tarzan vous soit présenté sous la forme d’un dessin animé attrayant ou d’un pseudo protecteur de la nature, ou encore plus ironique, comme un « décolonisateur » fervent défenseur de la Justice pour tous (lol)… Tout ce qui compte, c’est que ses racines et ses intentions négrophobes et coloniales, même profondément cachés, reste invariablement les mêmes.
 
Alors après avoir ingurgité une bonne dose de cette vidéo, peut-être serait-il judicieux pour les un.e.s et les autres d’aller faire un « dépistage » préventif qui vous révélera si vous êtes (ou non) porteur (mal)sain du « SYNDROME TARZAN », principal vecteur de #négrophobie (in)visible.
 
Bon visionnage.

**********************

La #négrophobie est une arme (neuro)coloniale d’aliénation et de destruction massive qui n’avoue pas son nom…

… armons nous jusqu’aux dents pour la combattre !

Le Pacificateur pour la #BrigadeAntiNégrophobie (Brigade Anti Négrophobie Page Officielle))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>