LE NEUROCOLONIALISME OU COLONIALISME 3.0

Si on juge un poisson à sa capacité à grimper aux arbres (et non sur ses points forts ou atouts), il vivra toute sa vie en pensant qu’il est stupide.

Suivant la même logique :

– si l’on force un africain à épouser la logique d’un système capitaliste (ennemi de la nature par essence), il lui sera impossible d’être le premier de la classe (sauf exception qui confirme la règle et révélant que la greffe de la colonisation mentale a réussi, tant un africain ennemi de la nature et justement contre nature).

Cela pour dire que si cette vidéo n’explique pas tout dans les détails, elle nous force à nous interroger sur la pertinence et la véritable mission (coloniale) de l’éducation nationale qui prend en otage nos cerveau depuis notre plus tendre enfance.

Cette vidéo nous rappelle que tant que notre système éducatif sera au main du colon, nous ne pourrons être maître de notre esprit, et donc de notre destin.

Cette vidéo nous révèle que le colon, anciennement esclavagiste, n’a plus besoin d’utiliser la force pour corrompre notre âme et notre conscience. Après les (pseudo) abolitions de l’esclavage, il nous a fait goûter aux joies des (fausses) indépendances pour que nous nous croyions libres. Mais dans les faits il n’est question que de liberté « canadadry ».

Autrement dit la liberté de pacotille dont nous jouissons a l’odeur, la couleur, le goût de la liberté… à un détail prêt :

– « ce n’est absolument pas la LIBERTÉ ».

Mais, à lui seul, ce fabuleux tour de prestidigitation nous empêche de voir que nous sommes pris entre les feux d’une guerre invisible qui, lorsque l’on est noir.e, utilise la négrophobie comme une arme (néo)coloniale d’aliénation et de destruction massive qui n’avoue pas son nom !

L’éducation nationale (et la télévision) qui empoisonne(nt) nos cerveau à la chaîne nous impose une histoire écrite à la gloire de la suprématie blanche qui la missionne et la finance.

Dans cette histoire, qui nous exclue de fait, le noir est comme le poisson : sa spiritualité, son paradigme originelle (vierge de tout viol colonial) ne lui permet pas de grimper à l’arbre épineux du capitalisme qui le nie par essence.

Comprenons par là que la guerre attenté contre l’enfant, la femme et l’homme noir.e depuis des siècles n’a jamais cessé… elle a juste changé de forme.

Après avoir essuyé les violentes frappes du COLONIALISME avant hier, résisté au (NÉO) COLONIALISME hier, nous voici aujourd’hui en proie au NEUROCOLONIALISME que nous n’avons pas encore collectivement appris à décripter.

Cette forme de colonisation 3.0 permet à des états impérialistes et viscéralement négrophobe tels que la France (indissociable de Françafrique et départementalisation) de nous coloniser mentalement à travers son éducation nationale, pâle substitut de l’église. Autrement dit, la mission évangélisatrice d’hier est la mission civilisatrice d’aujourd’hui.

Grâce à ce formatage à la chaîne produit à l’échelle industrielle dans ces ‘ingénieries du consentement » appelées « école de la République », le Racisme d’Etat Français nous délivre « gratuitement » les outils qui nous rendrons maîtres et responsables de notre auto-aliénation. Laquelle nous enchaînera imperceptiblement à des siècles de dépendances.

Réveillons-nous ! Cette vidéo nous éclaire que sur une infime partie de la vérité… A nous de chercher le reste… si nous en avons le courage.

Le pacificateur pour la #BrigadeAntiNégrophobie (Brigade Anti Négrophobie Page Officielle)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>