Etats-Unis : la police de Cleveland abat un afro-américain de 12 ans

AVANT PROPOS :

Un afro-américain de douze ans tué par balle par la police américaine… Rien de neuf sous le soleil du Racisme d’Etat !

Autant dire que les occidentaux - Etats-Unis en tête - sont tellement au fait de l’ampleur du mal négrophobe qu’ils ont semé en pratiquant notamment l’Esclavage occidentalo-chrétien que le mépris, l’aversion, la haine qu’ils ont exprimé à l’endroit de l’homme de la femme et de l’enfant noir.e ne peut réveiller chez eux qu’une peur aussi irrationnelle que l’emprunte terroriste qu’ils ont laissé sur le continent africain et sa diaspora.

Cette tragédie (symptomatique depuis plus de 5 siècles), confirme pour celles et ceux qui en doutait encore que les morts de Michael Brown… Mamadou Marega, Lamine Dieng et tant d’autres ne doivent plus être considérées comme le simple fruit du hasard.

La mort violente de Tamir Rice prouve que nous sommes internationalement pris entre les feux d’une guerre invisible qui utilise la négrophobie comme une arme (néo)coloniale d’aliénation et de destruction massive qui n’avoue pas son nom.

Bienvenue dans le monde réel !

COLLECTIF/BRIGADE ANTI NEGROPHOBIE

 

Retour sur les faits rapportés par le parisien :

Etats-Unis : la police de Cleveland abat un enfant de 12 ans

Mehdi Pfeiffer | Publié le Dimanche 23 Nov. 2014, 19h26

 Screenshot_2014-11-24-08-07-25-2
 

Alors que la tension est toujours palpable à Ferguson (Missouri), aux Etats-Unis, où la justice doit décider ce lundi si oui ou non elle poursuit le policier qui a tué Michael Brown en août dernier, un autre drame s’est noué, dans l’Ohio cette fois. Tamir Rice, un garçon afro-américain de 12 ans en possession d’un pistolet à billes ressemblant à une arme réelle, a été tué samedi par des policiers dans une aire de jeux à Cleveland, dans l’Ohio (nord des Etats-Unis).

Les deux agents sont intervenus samedi après-midi dans un espace extérieur dédié aux enfants après des signalements par téléphone au sujet d’un mineur armé d’un pistolet et prenant des passants en joue, selon un communiqué de la division de la police de Cleveland chargée d’enquêter sur l’usage de la force létale. Les deux policiers arrivés sur place auraient demandé à l’enfant de lever les mains en l’air mais il aurait «abaissé les mains vers sa taille pour attraper son pistolet», selon le communiqué de la police. Une version qui n’avait pas pu dimanche être corroborée par d’autres témoignages.

Les policiers ont alors tiré deux fois et atteint le garçon au moins une fois au niveau de l’estomac. Tamir Rice a été transporté à l’hôpital MetroHealth où il a subi une intervention chirurgicale. Il est resté dans un état critique jusqu’à son décès constaté tôt dimanche. Sa mort a été confirmée par le porte-parole de l’hôpital Jonas Rosenblum plus tard dans la journée.

Une élue démocrate va proposer une loi pour distinguer les armes factices des vraies

Après les coups de feu, les policiers ont réalisé que «l’arme en possession du suspect de 12 ans était une réplique de pistolet de type airsoft (à billes) ressemblant à un pistolet semi-automatique, avec l’indicateur de sécurité orange enlevé», selon la police. L’un des agents a moins d’un an d’expérience, et l’autre plus de dix ans, a indiqué le président d’un syndicat de policiers aux médias locaux. Les deux fonctionnaires impliqués dans l’incident ont été placés en congé administratif. L’un d’eux a été traitée à l’hôpital de Fairview pour une blessure à la cheville.

Selon un enregistrement téléphonique, la personne ayant appelé la police avait pourtant dit que l’arme était à son avis «probablement fausse». Mais cette information, pour une raison qui reste à déterminer, n’aurait pas été relayée aux agents envoyés sur les lieux.

L’Ohio a été le théâtre d’un incident similaire en août, quand des policiers répondant à un appel d’urgence ont abattu un noir, John Crawford, dans un supermarché alors qu’il transportait un pistolet en jouet, en vente sur place.

Face à ces deux morts, Alicia Reece, une membre démocrate de la Chambre des représentants pour l’Ohio a annoncé dimanche qu’elle allait présenter un projet de loi exigeant que tous les armes factices et à air comprimé vendues dans l’Etat soient de couleur vive ou munies de bandes fluorescentes. «Ce projet de loi ne est qu’un petit pas dans la lutte contre cette tragédie et doit aider à prévenir de futures drames», a-t-elle expliqué. Une proposition qui fait déjà polémique. Certains détracteurs pensent en effet qu’il suffirait alors aux véritables criminels de maquiller leurs armes létales en pistolets factices pour tromper la police.

VIDEO. Etats-Unis : la police de Cleveland abat un enfant de 12 ans

source : http://m.leparisien.fr/faits-divers/etats-unis-un-enfant-de-12-ans-avec-un-faux-pistolet-abattu-par-la-police-23-11-2014-4316113.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>