APPEL A LA MOBILISATION CONTRE LAURENCE ROSSIGNOL…

Nous invitons le peuple à un rassemblement ce samedi 2 avril, à 15h, 12 rue d’Oradour sur Glane (M° Porte de Versailles), devant les locaux de RMC, la radio sur laquelle la ministre des droits des femmes, Laurence Rossignol, a affirmé que les musulmanes qui choisissent de porter le voile étaient comparables aux « nègres américains qui étaient pour l’esclavage ».

Nous exigeons la démission de la ministre, dont les propos sont à la fois négrophobes, islamophobes et sexistes, mais nous dénonçons aussi l’attitude de Jean-Jacques Bourdin, qui n’a nullement réagi face à ces formules inacceptables.

Nous demandons à la chaîne un droit de réponse, et nous entendons saisir le CSA.

Quant à Laurence Rossignol, reconnaissons-lui un mérite : elle a mis en lumière le racisme négrophobe dans ce qu’il a de plus cru et de plus violent, alors qu’il est en général invisibilisé et occulté. Et pourtant, il y a eu l’affaire Guerlain, les comparaisons simiesques contre Christiane Taubira, ces policiers du Kremlin-Bicêtre grimés en singes pour une soirée « Negro », le champagne « Code noir » toujours en vente dans les magasins, la Cour de cassation qui a refusé de rendre justice aux tirailleurs africains massacrés par l’armée française à Thiaroye, au Sénégal, en 1944, ce béké de la Martinique, Alain Huyghues-Despointes, ayant affirmé que l’esclavage avait ses « bons côtés » et récemment blanchi par la Cour de cassation, les multiples discriminations à l’embauche, au logement, les contrôles au faciès et leurs lots de violences et crimes policiers racistes commis en toute impunité… sans oublier les propos jamais sanctionnés de Laurent Blanc et de Willy Sagnol sur les joueurs noirs, apparemment moins intelligents que les autres, et pour mémoire, les chocolats « Négro et Bamboula », mis en vente à Auxerre, les « Dieux et Déesses » racistes et obscènes proposées par un pâtissier de Grasse, les « déguisements Zoulous » de Kiabi et les bijoux « style esclave » de Mango…. et si vous n’avez toujours pas la nausée, évoquons encore Henry de Lesquen, patron de Radio Courtoisie, invité sur France Inter, dont le site internet explique que « l’esclavage s’est imposé jadis comme une nécessité. Ce ne fut pas un crime. Nous n’avons pas à rougir de nos ancêtres. Les descendants d’esclaves qui demandent réparation ne seraient pas en vie s’il n’y avait pas eu l’esclavage. Sans l’esclavage et la colonisation, la population congoïde mondiale serait 10 fois inférieure à ce qu’elle est. Ergo, les congoïdes qui râlent contre l’Occident lui doivent la vie 9 fois sur 10. »

Ni les médias traditionnels, ni les partis politiques traditionnels ne s’insurgent contre cette forme de racisme. C’est donc à nous de descendre dans la rue encore et encore pour dire stop, pour rappeler à l’Etat français ses crimes, ses silences, et exiger pour tout cela réparation. A un mois de la Journée du 10 mai, consacrée à la mémoire de l’esclavage négrier, nous entendons nous mobiliser contre Laurence Rossignol, contre RMC, pour notre dignité.

Signez la pétition visant à sanctionner Mme Rossignol

Brigade Anti Négrophobie, leCRAN, M-UDC (Marrons Unis Dignes et courageux), Ferguson in Paris, Une-Autre-Histoire.org, Cases Rebelles, Les Indivisibles, AfricaMaat, Collectif Mwasi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>